On se met à la méditation de Pleine Conscience !

hypnose
1, 2, 3 cerveaux (Partie 2)
07/05/2018
Les animaux totems ou animaux de pouvoir
07/13/2019
Show all

On se met à la méditation de Pleine Conscience !

Pourquoi ?

  1. Parce que cela fait du bien

Il est prouvé que la méditation de Pleine Conscience est bénéfique pour notre santé. Elle aide à réduire le stress et toutes ses conséquences psychiques et physiques.

  • Parce que cela nous aide à apaiser nos émotions

Apprendre le détachement favorise le calme intérieur et nous ne sommes plus submergés par nos émotions.

  • Parce que cela améliore nos relations

La pratique du non-jugement pendant la méditation nous entraîne à moins juger les autres ainsi que nous-même, rendant la relation à soi et la relation à l’autre plus fluide.

  • Parce que c’est agréable

Le moment passé en méditation de pleine conscience est un bon moment à passer avec soi. C’est un cadeau que l’on s’accorde, être présent à soi-même, dans la tranquillité et la paix.

Comment ?

On commence par s’entraîner dans de bonnes conditions. Au fil du temps, la pleine conscience s’installe de plus en plus, quels que soient les lieux, les moments, l’état émotionnel.

  1. Je choisi mon moment

Il n’y a pas de « meilleur moment » pour pratiquer. Trouvez votre « meilleur moment ». Celui où vous savez ne pas être dérangé, où vous prenez ce temps pour vous. Peu importe la durée, vous pouvez même commencer par une minute…puis vous laisser aller à deux, puis trois, puis…

Choisissez votre moment et dans la mesure du possible, pratiquez toujours au même moment, votre corps et votre cerveau se mettront automatiquement en mode méditation.

  • Je m’installe confortablement

Trouvez votre lieu. Un endroit que vous aimez bien, dans le jardin, votre chambre ou le salon, peu importe. Si vous pratiquez toujours au même endroit, cela vous aidera.

Asseyez-vous confortablement, défaites votre ceinture, vos chaussures, tout ce qui est une gêne physique.

  • Je ferme les yeux et je respire

Fermer les yeux permet de se reconnecter plus facilement à son corps et ses sensations. C’est ce que l’on recherche dans la méditation de Pleine Conscience.

Prêtez attention à votre respiration, son amplitude, la sensation de l’air qui passe par vos narines, le mouvement de vague créé à l’intérieur. C’est la clef de la détente.

  • J’observe et j’éprouve

Vous n’avez rien à faire.

Laissez-venir à vous les sons, les odeurs de votre environnement sans les refuser. La pleine conscience est l’acceptation de ce qui est, tel que c’est.

Ressentez votre corps, les tensions s’il y en a, la sensation du poids de vos mains, de vos vêtements sur la peau, l’air qui rentre et sort par vos narines, etc.

Laissez-vous remplir de tout cela et laissez vos pensées circuler sans vous y attacher.

La méditation de Pleine Conscience n’est pas l’absence de pensées. C’est la capacité à les laisser passer et les observer sans les juger, sans vous juger, sans contrôler.

Et après ?

Plus vous pratiquez régulièrement, plus la Pleine Conscience s’installe dans votre vie.

Vous pourrez vous amuser à mettre en place cet état d’être alors que vous êtes en action, au milieu d’autres personnes, à divers moments.

Vous pourrez ensuite parfois constater que vous êtes en Pleine Conscience sans y avoir pensé.

Alors, prêt.e pour cette aventure si personnelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *